Inscription
Close

Pedrin Mariscal & l’équipe de Palo Alto Market

Directeur Artistique

à Palo Alto, quartier du Poblenou

Photos : Christina Holmes - Textes Lucy Baluteig

Il y a beaucoup de talents à Barcelone (...). Le problème est lié aux lieux, aux endroits pour exprimer ces talents : il n'y a en a pas. Il manque des espaces, des plateformes, des formats qui s'adaptent à la ville, à ses besoins.

> Cliquez ici pour lire le portrait dans son intégralité

« Ceci n’est pas un marché ». J’emprunterais l’expression du peintre René Magritte pour décrire le Palo Alto Market à ceux qui ne le connaitraient pas encore. Car Palo Alto Market n’est pas un simple marché, c’est une expérience. A mi-chemin entre exposition artistique, happening culturel, festival gastro et marché vintage-design à la Portobello, on va au Palo Alto Market pour voir, pour découvrir, pour ressentir. Un endroit pour consommer du loisir et de la culture de manière locale, authentique, cool et originale. Rendez-vous pour un week-end de « street art à l’air libre » la première semaine de chaque mois dans le quartier du Poblenou, au cœur de ses entrailles industrielles les plus nobles : une ancienne usine de peaux. Posée à quelques embrasures de la mer, c’est l’endroit qu’a choisi le célèbre designer Javier Mariscal il y a plus de vingt ans pour installer son studio de design et qui a su -envers et contre tous- en faire l’oasis urbain luxuriant et extra-ordinaire qu’il est aujourd’hui. Et c’est fin 2014, alors que le studio de design bat de l’aile, Pedrin Mariscal (frère de Javier et directeur artistique du studio) a l’idée d’ouvrir le lieu au public pour y créer une plateforme d’expression pour la jeune génération : un lieu qui célèbre l’art, le talent, l’initiative artistique mais surtout la joie de vivre.  « Palo Alto Market m’est apparu un jour comme si c’était la vierge Marie. Ce fut une véritable révélation » nous dit Pedrin en tirant sur sa cigarette. Chaussé de santiags noires et de lunettes modernes aux montures transparentes, le cinquantenaire nous parle du projet avec un enthousiasme débordant « Je l’ai vu comme un risque bien sûr mais surtout comme un pari extraordinaire. Et les 15.000 personnes qui se sont pressées dès la première édition, je crois que même Madonna n’a pas réussi à en rassembler autant à son concert du Palau st Jordi. »

De fait, Palo Alto attire les foules. Fait des émules sur les réseaux sociaux. On vient y ressentir le pouls créatif de la ville, son énergie, y découvrir son visage, son langage, les différentes facettes de sa physionomie. Et le public revient à chaque édition, fidèle, pour voir la nouvelle proposition thématique, scénique et artistique orchestrée par Pedrin Mariscal & son équipe.

Il y a beaucoup de talents à Barcelone (...). Le problème est lié aux lieux, aux endroits pour exprimer ces talents : il n'y a en a pas. Il manque des espaces, des plateformes, des formats qui s'adaptent à la ville, à ses besoins.

« Le Market, c’est de la magie. Un tel succès, ça ne peut pas s’expliquer car on parle d’affection, de sensibilité, d’amour, d’enthousiasme. C’est une question de capacité de conviction que tu peux avoir toi et le projet que tu présentes. Or c’est un projet profondément humain et ça, les gens le sentent bien. Ce qui m’intéressait, c’était de chercher un nouveau format pour faire se rencontrer le loisir, la culture et le commerce. Aujourd’hui, nous ne pourrons grandir qu’en investissant dans la qualité. Et nous voulons que Palo Alto Market, ce soit un cadeau : le cadeau d’un ticket d’entrée à 3€ que l’on se fait à soi pour vivre un moment joyeux, rare et unique » dit Pedrin, exalté. A ses côtés, la comédienne de théâtre Paula Mariscal complète posément les propos de son père « Nous avons su créer un concept mais ce qui fait qu’il marche, c’est que tous les gens se le sont appropriés : des vendeurs jusqu’au public en passant par les gens qui participent à l’organisation, tout le monde. Le succès n’est possible que si chacun le fait sien. C’est vraiment réconfortant de voir ça. Et je crois aussi que cela participe à élever le niveau général des attentes de tous au niveau loisir et culturel. C’est une émulation positive. »

L’enthousiasme des Mariscal est communicatif. Ce sont des agitateurs culturels sincères et passionnés, passionnants. Il me démangeait donc de leur demander de quelle manière ils percevaient la ville de Barcelone : « Barcelone doit récupérer le leadership national qu’elle a perdu. Il y a beaucoup de talents à Barcelone, une vraie puissance artistique avec des nouvelles générations capables de générer des collectifs intéressants. Mais le problème est lié aux lieux pour les exprimer : il n’y a en a trop peu. Il manque des espaces, des plateformes, des formats qui s’adaptent à la ville, à ses besoins ». Palo Alto Market n’est pas un marché : c’est une plateforme, un espace, un format unique vecteur de talents, de sensibilité. Un lieu d’inspiration.

Le carnet d'adresse de Pedrin Mariscal & l’équipe de Palo Alto Market

Icon
QUARTIER DU POBLENOU - C'est une belle option que de visiter Palo Alto en semaine. Les gens travaillent dans leur ateliers et l'on peut profiter de ce bel espace industriel et se régaler de son architecture tellement différente du reste de la ville. La petite cantine locale sert un menu du midi toujours délicieux.
Icon
QUARTIER DU POBLENOU  - C'est vraiment un projet super bien pensé : les propriétaires ont récupéré une vieille quincaillerie de quartier, posée à un angle de rue, et l'on transformée en un bar servant d'excellents cocktails & hamburgers. Ils ont surtout réussi à garder l'ancienne façade - superbe- et même le nom du lieu : Balius.
Icon
QUARTIER DU POBLENOU- Probablement la meilleure boutique de meubles vintage Danois d'occasion. Les meubles, tout comme les propriétaires de la boutique, sont magnifiques.
Icon
QUARTIER DU RAVAL- C'est l'un des tout premiers endroits où nose sommes venus pour expliquer le concept de Palo Alto Market. On a rencontré José, le propriétaire, qui est un amour. Sa boutique est petite mais la sélection de marques et doublets est parfaite - ils se trouve que maintenant, la plupart des marques présentées chez Nuovum exposent aussi en direct au Palo Alto Market.
Icon
QUARTIER DU BORN - Cet endroit est un petit bijou transformé par les deux frères propriétaires du restaurant Xemei. Avant, c'était une vieille 'bodega' de quartier (taverne) et aujourd'hui, on vous y sert les meilleurs vins de la ville. Leur sélection de vins organiques est tout juste extraordinaire!
Icon
QUARTIER DU BORN - C'est ici que l'on trouve le meilleur du jazz à Barcelone. Les concerts pendant la semaine sont tops et les musiciens qui sont dans le public finissent souvent par laisser leur bière au comptoir pour rejoindre le groupe qui est en train de jouer en live. J'aime venir ici régulièrement écouter de la bonne musique et découvrir les nouveaux groupes locaux. Fred, le propriétaire, est un ami avec j'aime discuter et échanger des points de vue quant à notre programmation de Palo Alto Market - recommandé par Paula Mariscal