Inscription
Close

Thomas Couston

Editeur

dans leur showroom, Born

Photos : Paola de Grenet - Textes lucy baluteig

Barcelone a une vraie richesse internationale : pas besoin de faire le tour du monde, le monde vient jusqu'à nous

> Cliquez ici pour lire le portrait dans son intégralité

Si l’on pouvait dire d’une marque qu’elle est cosmopolite à même titre qu’on peut le dire d’une ville, alors la marque d’art de la table Variopinte le serait : née et dirigée depuis Barcelone par des français, dessinée par une Italienne et fabriquée au Brésil, difficile de faire plus global. Installé au cœur du quartier du Born, le très beau showroom de la marque est un écrin idéal pour l’éditeur Algo Design (gestionnaire de la marque Variopinte) qui tient à faire de cette boutique-showroom une galerie d’objets qui fasse la part belle aux produits artisanaux, fabriqués ‘avec du sens’. « Chez Algo Design, on se considère comme un assembleur et on propose une offre-produits complète qui correspond à des valeurs qui nous sont chères et dans lesquelles nous croyons » précise Thomas Couston, un des associés.

Thomas est français, installé à Barcelone depuis cinq ans mais AlgoDesign existe depuis 20 ans. Avec Variopinte, leur marque phare, ils ont réussi le pari de proposer une vaisselle émaillée qui sorte de l’ordinaire, fraîche, inventive et design. « Variopinte en italien veut dire ‘les multicolores’, c’est ainsi que Stefania di Petrillo, notre designer, appelait les assiettes qu’elle avait imaginées. On a décidé de garder ce nom qui définit bien la marque ». Une marque qui a séduit tant la presse-déco que les aficionados locaux ou internationaux d’un certain lifestyle prônant le slowdesign : un mouvement valorisant la création artisanale, l’utilisation de matières premières et la gestion des ressources naturelles. « Notre usine au Brésil auto-produit 80% de son électricité par hydroelectricité. Cela est important pour nous, c’est une partie importante de la valeur perçue de notre produit final qui est travaillé en petites séries, ce qui nous permet d’être flexibles, d’expérimenter de nouvelles choses, de nouveaux produits. »

Barcelone a une vraie richesse internationale : pas besoin de faire le tour du monde, le monde vient jusqu'à nous

 

Leur boutique-showroom fontionne d’ailleurs de la même manière : « c’est un peu un laboratoire, on peut y proposer des choses, créer des événements ou des expositions, toujours avec Variopinte comme élément central et moteur et avec l’idée de proposer une offre globale cohérente car il y a de grandes chances pour que les gens qui aiment nos assiettes aiment aussi la ligne de couteaux traditionnels catalans Pallares que l’on présente fabriqués en Catalogne depuis un siècle, la ligne de paniers-filets de marché ultra colorés que l’on emmène de France, la ligne de céramiques qu’une jeune designer locale a travaillé pour nous ou encore ces chaussures de travail fait-main au Portugal depuis toujours ». Un travail basé sur un parti-pris qui donne un sens à la consommation avec des marques complémentaires et cohérentes donc.

« Et Barcelone est la ville idéale: une ville créative qui a une vraie richesse internationale, on a pas besoin de faire le tour du monde, le monde vient jusqu’à nous d’une certaine marnière. Toutes les nationalités viennent au showroom et achètent nos produits un peu comme s’ils ramenaient des souvenirs de la ville ». Variopinte s’associe également à des projets locaux qui font écho à leur démarche, comme par exemple avec le duo du projet OpenHouse qui a sélectionné les assiettes et vases Variopinte pour organiser le déjeuner KINFOLK du très chic magazine Américain. Là encore, tout est question de sens.

Le carnet d'adresse de Thomas Couston

Icon
Quartier du Born - Épicerie fine vendant des fruits secs, du  café torréfié, des chocolats ou du thé. C'est un lieu incroyable de saveur, de beauté. Mes achats préferés : le chocolat en pastille spécial pâtisserie et les amandes grillées dans le four sur place (le seul four ancien encore en activité de la ville). À emporter en sachets, au gramme, selon sa gourmandise.
Icon
Quartier de l'Eixample - Centre culturel, musée, lieu dexposition … le Palau de la Virreina est l'institut de la culture à Barcelone. Posé en plein milieu des Ramblas de Catalunya, l'accès y est gratuit. Etonamment, on peut facilement s'y retrouver presque seul. J'aie l'enfilade des grandes salles de ce palais catalan, joyau de l'architecture baroque où il est toujours très agréable de flâner.
Icon
En dehors de Barcelone - Petit marché aux puces agréable pour aller traîner le week-end.  Grands hangars construits comme des dédales ou encore petits cabanons colorés rappelant certains quartiers de Tokyo.Des lieux pour casser la croûte entre amis, le meilleur reste en dehors du marché, notamment le bar basque 'Bilbo Ondoak' : pintxos excellent, viande rouge de grande qualité – parfait pour un repas dominical entre amis!
Icon
Quartier du Born - Cest tout nouveau, c est tout mimi et cest la vitrine d'une fabrique artisanale de sangría.
Icon
Quartier du Born - Fondation d'art contemporain où se succèdent des expositions d'artistes internationaux et locaux, musique, danse et expression artistique multidisciplinaire.Ce grand lieux se compose de 2 salles. Parfois la deuxieme salle est payante pour la somme de 3 euros. Ils ont aussi un café-restaurant servant une cuisine organique “ 100% crue” délicieuse ( alors que je ne suis pas spécialement fan ni végétarien!). Les desserts sont excellents, j'y vais d ailleurs souvent que pour cela et un petit café.