Inscription
Close

Vanesa Lorenzo

Designer

dans son showroom + à la boutique Santa Terasa, Eixample

Photos : Paola de Grenet - Textes Lucy Baluteig

Même si l'offre culturelle de NYC (où j'ai longtemps habité) me manque, je trouve que Barcelone est une ville très créative - et ses créatifs sont d'un excellent niveau

> Cliquez ici pour lire le portrait dans son intégralité

Un bel appartement néo-classique typique du quartier de l’Eixample, à deux pas du Paseo de Gracia. C’est ici que nous retrouvons le mannequin Vanesa Lorenzo qui y a installé le showroom de sa marque éponyme. Lumineuse, elle nous accueille tout sourire, habillée de sa dernière collection : une chemise noire au col italien droit et un pantalon corsaire ultra-chic coupé dans un beau lin noir plombant. Pour ceux qui ne la connaÎtraient pas, disons que Vanesa Lorenzo est à la Catalogne ce que LaetItia Casta est à la France ou Claudia Schiffer à l’Allemagne : une de ses plus belles ambassadrices. Mannequin star des années 90, ayant posé pour les plus grands photographes, défilé pour les plus belles maisons, été l’image de nombreuses campagnes de grandes marques internationales et du fameux magazine américain Sports Illustrated, elle est cet été le visage de MANGO Premium shootée par le – très pointu- photographe catalan Nacho Alegre. Pour parfaire le tableau, ajoutons qu’elle est également la compagne du célèbre ex-footballeur catalan Carles Puyol et l’on comprendra donc que Vanesa est une figure publique habituée des flashs.

Ce que l’on sait peut-être moins, c’est qu’il y a quelques années, Vanesa décide de ralentir sa brillante carrière : elle s’inscrit à 30ans en école de design pour étudier la mode et crée sa marque en 2012. Une ligne de vêtements pour femmes proposant un style décontracté et épuré fait de basiques casual-chic intemporels. Exclusivement fabriquée en Espagne, la marque haut de gamme a fait son credo d’une maxime personnelle de Vanesa : « una mujer, muchas mujeres » (« une femme est plusieurs femmes à la fois »). Une maxime également utilisée par Vanesa pour nommer son blog, hébergé depuis février dernier par le magazine féminin Harper’s Bazar Espagne. « Il me semble que nous les femmes avons plusieurs couleurs, plusieurs facettes. On gère beaucoup de choses différentes à la fois et du coup, on aime s’habiller de façon éclectique en fonction des moments. Je dessine mes vêtements pour une femme sûre de ses goûts, qui fuit les logos des marques et privilégie une belle coupe, des matériaux de qualité, un sens du détail. C’est une femme qui s’habille pour elle, pour se sentir à l’aise et non pas pour plaire à un homme, c’est une différence importante pour moi. Quand la directrice de Harpers Bazar m’a proposé de tenir ce blog, elle m’a dit de le considérer comme un journal personnel où je puisse parler des choses qui m’importent. J’y parle donc de mon style vestimentaire certes mais aussi de mon alimentation et de ma pratique du yoga ashtanga. Je pense que c’est le fait de partager ces réflexions très personnelles sur mon style de vie qui fait la force de ce blog ». C’est en effet pour parler de ce style de vie hyper sain -qui correspond à une tendance de fond globale envahissant notamment les réseaux sociaux- que l’on trouvait intéressant d’en parler avec une de ses plus emblématiques représentantes Barcelonaises.

Même si l'offre culturelle de NYC (où j'ai longtemps habité) me manque, je trouve que Barcelone est une ville très créative - et ses créatifs sont d'un excellent niveau

Car voir un topmodel parler et envisager la mode de manière décontractée et décomplexée a quelque chose de rassurant. Et participerait au fait d’aider les femmes à enfin relativiser l’image stéréotypée de la beauté ? «Disons que je crois vraiment qu’il est aussi important de se sentir bien dans son corps que dans sa tête. Le mental est crucial. Je pratique le yoga depuis mes 20ans et c’est une discipline qui m’apporte beaucoup, cela permet de m’équilibrer tant dans ma vie personnelle que professionnelle. Cela va de pair avec une alimentation saine et je suis ravie de pouvoir partager mon expérience avec d’autres femmes ». En parallèle de son blog, Vanesa rédige également une colonne mensuelle dans le magazine Objectivo Bienestar où là aussi, elle partage ses réflexions sur le fait de se recentrer sur les valeurs associées à ce style de vie. Avec la vie de nomade inhérente à son métier de mannequin, je lui demande ce qui l’a poussée aujourd’hui à poser ses valises à Barcelone « Je suis née à Barcelone et ma famille est ici. Même quand j’habitais NYC, je rentrais aussi souvent que je le pouvais. Il faut dire que Barcelone a vraiment une qualité de vie extraordinaire. C’est une ville qui a changé en dix ans, pour du mieux et du moins bien comme toute ville qui s’ouvre au tourisme international. Mais j’aime voir ce mélange de cultures, ce côté cosmopolite. C’est une ville à taille humaine où l’on se sent bien. Et puis mon compagnon est d’ici, on a choisi ensemble de rester pour mener à bien notre projet familial. Même si l’offre culturelle de NYC me manque, je trouve néanmoins que Barcelone est une ville très créative et ses créatifs sont d’un excellent niveau». Vanesa vient d’ailleurs de rejoindre deux créatifs locaux (l’entrepreneur Jon Andreu, qui a notamment implanté les magasins Muji en Espagne et la directrice artistique Lai Aguilar, ex co-fondatrice de la marque BoboChoses) pour lancer ensemble un nouveau projet textile : The Animals Observatory, une marque de vêtements pour enfants présentée ce mois-ci au salon Playtime Paris. « C’est une équipe formidable, je suis ravie d’en faire partie. C’est une suite logique pour moi. Nous voulons proposer des vêtements qui respectent l’enfant et lui permette d’être heureux et à l’aise » dit-elle dans un immense sourire. Une reconversion visiblement en bonne voie pour le mannequin qui vient tout juste d’annoncer sa deuxime grossesse. #Felizcomounaperdiz ( #heureusecommeuncoqenpate) : le hashtag favori de Vanesa.

Le carnet d'adresse de Vanesa Lorenzo

Icon
Quartier de Sarria-Sant Gervasi - Ces jardins ont quelque chose de spécial et romantique pour moi puisque c'est là que j'ai choisi de venir me promener juste avant de donner naissance à ma fille. Et c'est ici aussi que je viens maintenant me promener avec elle.
Icon
Quartier du Raval - J'aime venir ici pour une pause culturelle après mon stop au marché de La Boqueria tout proche. Les expositions temporelles sont toujours très intéressantes et l'accès est gratuit.
Icon
Eixample district - A gorgeons hotel with a superb & eclectic interior design that respects the building's heritage & its 'cotton club' origins : service is wonderful and you can find a certain Catalan tradition. Perfect to have a drink too.
Icon
Quartier du Born - Un restaurant japonais absolument exquis - ils servent une des meilleures bières de la ville selon moi, une bière japonaise présentée dans un long verre fin ultra-froid
Icon
Quartier du Raval - Un autre restaurant japonais au coeur du Raval à la saveur authentique, aussi bien au niveau de la cuisine en elle-même qu'au niveau du lieu et de son ambiance.